Facebook a fermé le compte d’Abou Hamza, un tunisien qui publiait des photos et vidéos barbares.

Selon le centre des études arabes, basé à Amman en Jordanie, 500 Algériens combattent, en Irak, aux côtés des jihadistes de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL, ou Daech en arabe), alors que 300 autres ont rejoint le Front al-Nosra, le représentant officiel d’al-Qaïda en Syrie, selon la même source.

Selon Lotfi Ben Jeddou, ministre tunisien de l’Intérieur, environ 2 400 Tunisiens combattent en Syrie. La majorité évolueraient au sein de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL) ;

 « Ce que nous avons rassemblé (comme informations), c’est que nous avons 2 400 Tunisiens qui sont allés en Syrie pour combattre avec le Front Al Nosra, et leur majorité – 80% – avec Daech »

Daech compte aussi dans ses rangs des milliers de combattants étrangers, dont des Français, des Belges, des Anglais et des Maghrébins.

Algerie Network