Décès de Hocine ait Ahmed, l’inlassable combattant

0
91

Hocine Ait-Ahmed, l’une des plus grandes figures dedu nationalisme et de l’histoire algérienne est décédé mercredi à Genève en Suisse, rapporte l’APS.

Une immense perte pour l’Algérie qui n’a jamais sut donner la chance à ses grandes hommes ; les authentiques !
Allah yeham et condoléance à sa famille et à toute l’Algérie

Passer toute sa vie à combattre pour son pays et en être exilé c’est dramatique. Mais l’inlassable combattant de la démocratie Hocine ait Ahmed vivra toujours dans le cœur des algériens.

Les jeunes ne le connaissent pas beaucoup. Et leur demander aujourd’hui en cette période de grande gabegie en Algérie de vous citer un nom d’un homme politique propre, ils hésiteront beaucoup, ils ne le sauront pas.

L’histoire officielle ne leur a pas donné l’occasion de connaître ce grand militant de la démocratie Hocine ait Ahmed.

Le véritable militant de l’opposition doit faire sienne la citation de julien Benda (même si cela peut paraître relever de l’utopie)

IL EXISTE DEUX ENSEMBLES DE PRINCIPES :
LES PRINCIPES DE POUVOIR ET DE PRIVILÈGES ET LES PRINCIPES DE VÉRITÉ ET JUSTICE
SI VOUS COURREZ APRÈS LES PRINCIPES DE POUVOIRS ET PRIVILÈGES, CE SERA TOUJOURS AU DÉTRIMENT DE LA VÉRITÉ ET DE LA JUSTICE »

Hocine ait Ahmed avait choisi dés son jeune âge en s’engageant d’abord pour la libération de l’Algérie sous la colonisation française puis luttant toute sa vie pour la démocratisation de l’Algérie choisissant toujours les principes de justice et de vérité pour lui : « « la véritable élite est celle qui fait passer tout avant le souci de soi » disait- il

Nourdine Amokrane