Évolution Pour l’ensemble de la période 1995-2010, on enregistre une moyenne annuelle de 2,9.

C’est en 2009 qu’on enregistre le plus haut niveau (3,6) et c’est en 2006 qu’on enregistre le plus bas niveau (2,3).
Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 3%.
Pour effectuer ce calcul, nous disposons des résultats pour 16 années de la période 1995-2010.
Définition  Le total inclus les « dépenses consolidées directes et indirectes, y compris les dépenses en capital des différents échelons administratifs, des organismes de sécurité sociale, d’organismes autonomes et autres fonds extrabudgétaires ». Il comprend aussi les « dotations destinées à améliorer l’état de santé de la population et/ou à dispenser des biens, des services et des soins médicaux à la population ». D’autres dépenses, comme les subventions versées aux producteurs ou aux ménages, entrent également dans le calcul. Les dépenses en santé public sont évaluées ici en pourcentage du Produit intérieur brut (PIB), soit l’ensemble des « valeurs ajoutées dégagées par les entreprises d’un pays ».

1995 3,15
1996 2,94
1997 3,02
1998 3,00
1999 2,82
2000 2,56
2001 2,97
2002 2,77
2003 2,84
2004 2,74
2005 2,68
2006 2,33
2007 2,73
2008 2,97
2009 3,63
2010 3,25
2011* 3,56

Dépenses en santé (secteur privé) (% du PIB)

Pour l’ensemble de la période 1995-2010, on enregistre une moyenne annuelle de 0,9.
C’est en 1998 qu’on enregistre le plus haut niveau (1,1) et c’est en 2008 qu’on enregistre le plus bas niveau (0,8).
Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 10%.
Pour effectuer ce calcul, nous disposons des résultats pour 16 années de la période 1995-2010.

voir toutes les statistiques dans l’université de Sherbrook

Douyazad Santé 

AN