Direction de la jeunesse et des sports de la Wilaya d’Alger fête l’indépendance et de la jeunesse

471

 

 Le programme de la célébration du 56e anniversaire de la Fête de l’indépendance et de la jeunesse concocté par la wilaya d’Alger et étroitement soutenue  par la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya d’Alger a été à la hauteur de l’événement. Il a pu en effet faire régner  un air de joie et de liesse remarquable. Dès les premières heures de la matinée, un regroupement impressionnant au parc Sofia, les airs patriotiques étaient entendus de partout, des troupes de fanfares et des groupes de Scouts musulmans étaient au rendez-vous, habillés aux couleurs de l’emblème national, ils  attendaient  avec impatience d’entamer la grande parade prévue. Des troupes sportives se sont succédé aux côtés de celles des orchestres de cuivre. Des équipes de tir à l’arc, d’escrime et de cyclisme, en tenues de compétition ont prêt a participer au défilé.

 Une grande masse de jeunesse dirigée par une direction de jeunesse et des sports pour démontrer encore  une fois que la jeunesse  est l’espoir et l’aspiration de l’Algérie de demain.

La direction de la jeunesse et des sports e la wilaya d’Alger a vraiment réussie à reproduire  Alger en liesse le jour du  5 juillet 1962. des hommes, de femmes et des enfants défilent en brandissant le drapeau vert et blanc, frappé de l’étoile et du croissant rouges. Perchés sur les voitures, entassées sur des camions, juchés sur des mobylettes, accrochés aux fenêtres et aux portières des autobus, ils sillonnent le grand Bouvard  en scandant «Tahya Djazaïr»: Vive l’Algérie !

Ce fut une fête énorme, tonitruante, formidable, déchirante, les youyous vrillaient le ciel. C’était magnifique. Le coup de cœur de toute l’assistance fût ces gracieuses Algéroises drapées dans leurs haik qui ont majestueusement défilé brandissant les drapeaux. Elles étaient belles, une vague blanche qui déambulait avec une  légèreté à séduire tous les regards

Un délégué de la jeunesse nous a confirmé que le programme de la djs avait pour objectif de retracer les pans de l’histoire, la mémoire du peuple algérien et ses sacrifices.

Des associations sportives et culturelles partenaires de la DJS, ont toute été  enthousiastes de participer à ce programme qui a marqué selon leurs point de vu la profondeur de l’Algérie dans ses traditions et sa singularité.

Mme Fadia Laala ,présidente d’une association pour la sauvegarde de l’enfance et de la jeunesse a tenue  à remercie chaleureusement tous les cadres de la direction de la jeunesse et des sport de la wilaya d’Alger  qui n’ont pas hésité d’après elle à donner le meilleurs d’eux même pour la bonne réussite de cet évènement si chère au cœurs des Algériens .

Mme Talbi Nabila, présidente de l’association claire de lune, avait insisté à remercier le Directeur de la DJS, Mrs Tarek Krache   pour son intérêt et son soutien et pour  sa grande disponibilité à recevoir tous ceux qui veulent bien apporter un plus à ce secteur.

Du côté du public, l’euphorie des enfants est palpable. Accompagnés de leurs parents, ils sont émerveillés devant ce spectacle. « La meilleure façon de leur expliquer le sens de cette célébration est de les ramener au cœur de l’évènement  » explique une dame accompagnée de ses deux enfants. Durant plusieurs heures les Algérois ont pu apprécier un défilé riche qui a suscité l’intérêt et drainer une foule nombreuse. «C’est quelque chose dont nous devons tous être fiers. C’est ce que me dit toujours mon grand-père», confie un jeune homme. Si la journée d’aujourd’hui est très symbolique, c’est aussi l’occasion de se souvenir du chemin parcouru pour que le pays ait son indépendance et devienne une République. Sans oublier de rendre hommage à tous ceux et celles qui ont façonné notre joie actuelle. Soyons fidèles à notre ALGÉRIE et à nos Martyrs et que les couleurs de notre drapeau brillent pour toujours au fond de nos âmes, pas uniquement aux sommets de nos bâtiment officielles.

 Sofia Bendali