«Ce jour- là, les gens sortiront séparément pour que leur soient montrées leurs œuvres. – Quiconque fait un bien fût- ce du poids d’ un atome, le verra, – et quiconque fait un mal fût- ce du poids d’ un atome, le verra.» (Coran, 99 : 6-8).

Le ministre des Moudjahidines, Tayeb Zitouni, qui présidait une conférence organisée par le Musée national du moudjahid à la veille de la célébration du 54e anniversaire de l’indépendance a dit « Les jeunes sont appelés à assumer leurs responsabilités à l’égard de la poursuite du processus de construction nationale »

Il a rappelé que l’indépendance était « le fruit d’une lutte héroïque ardue et de longue haleine », et a que la célébration de cet anniversaire « est l’occasion de mettre en avant les valeurs nationales qui éclairent les esprits des jeunes et nourrissent en eux les sentiments de fierté et de patriotisme« .

des questions à Mr. Zitouni :

  • que faites vous de la génération qui a confisqué l’indépendance et gaspillé des milliards dans la corruption et l’incompétence en trahissant ainsi les valeurs que vous voulez inculper à la nouvelle génération ?
  • Que faites-vous des faux moudjahidines dans votre ministère qui ont trahi ces valeurs ???
  • Pouvez-vous mettre en public leur nom pour trahison ?
  • Pouvez-vous juste en parler de ce sujet et informer le peuple que vous représentez ?

Une question stratégique de logique si vous voulez répondre au peuple qui se la pose ;

c’est le budget du ministère des moudjahidines 54 ans après l’indépendance …

Si on prend les plus jeunes moudjahids qui ont survécu en 1962 et qui avaient 20 ans dans le temps, maintenant ils ont 74 ans avec un budget de subvention depuis 54 ans qui a atteint maintenant des chiffres records injustifiés :
248,6 milliards de DA en 2016 contre 252,3 en 2015 !!!!

Ceci est une augmentation en période de takachouf et qui équivaut à la somme de plusieurs ministères réunis;

Rappelons les autres budgets de 2016 pour comparaison en milliards de DA … la parenthèse est pour le budget 2015 pour voir ainsi les chiffres scandaleux et aussi les réductions :
– Justice                                                     73,4 (77,5)

– Finances                                                  95,3 (92,4)

– Énergie                                                    44,8 (46,8)

– Industrie et Mines                                    5,3 (5,5)

– Commerce                                                20,5 (24,4)

– Transports                                                 11,2 (12,7)

– Ressources en eau et environnement       17,6 (21,3)

– Travaux publics                                        19,08 (20,1)

– Habitat, urbanisme et ville                        21,3 (22,8)

– Jeunesse et sports                                          37,2 (40,6)

– Communication                                             19,3 (18,9)

– Poste et TIC                                                3,8 (3,9)

Jute pour vous rappeler à Mr. le ministère que cet argent appartient aussi et surtout au peuple (le pétrole et nos taxes) et à cette jeunesse algérienne que vous interpellez : le peuple qui est le vrai héros de cette indépendance !

On donne ici juste des chiffres que vous ne pouvez contester, car ils sont officiels de l’état algérien même !

Sans commentaires pour ceux qui veulent parler de valeurs s’ils veulent être crédibles. Maintenant le gouvernement fait le budget des finances que le pouvoir veut bien. Certes, le peuple est impuissant (jusqu’à ce qu’il éclate) mais, tout passe et l’histoire, les chouhadas en prendront acte et le jugement dernier rendra justice.

Algerie Network