Qu’elle soit de source ou de mer, l’eau nous fait profiter de ses vertus pour traiter certains troubles, mais aussi pour nous relaxer. Les cures, très variées, s’adaptent à tous les besoins. Mais quelle est la différence entre thermalisme et thalasso ?

Si thermalisme et thalassothérapie sont tous les deux centrés sur l’eau, ils se distinguent à la fois dans leurs moyens et leurs objectifs.

L’eau utilisée

Le thermalisme met à profit les bienfaits des eaux minérales naturelles : issues de nappes ou de gisements souterrains, elles présentent une composition chimique (notamment en oligoéléments et sels minéraux) ainsi qu’une température spécifiques qui leur confèrent des vertus thérapeutiques (décongestive, anti-inflammatoire, anti-œdémateuse, décontracturante, sédative).

La thalassothérapie (du grec « thalassa », qui veut dire mer) mise sur l’eau de mer ainsi que tout l’environnement marin : algues, boues marines, sable et toutes autres substances extraites de la mer. Un établissement de thalassothérapie doit d’ailleurs se situer à une distance maximum de 1 000 mètres par rapport au niveau des plus hautes eaux.

La visée médicale

Le thermalisme a une action curative vis-à-vis d’une pathologie en particulier, tandis que la thalassothérapie s’inscrit davantage dans une démarche de prévention, d’entretien et de remise en santé générale du corps. « Chaque eau thermale est riche en un ou plusieurs minéraux, tandis que l’eau de mer présente tous les minéraux. Là où l’eau thermale va améliorer une fonction en particulier, l’eau de mer va avoir un effet plus général », explique le Dr Jocelyne Geffroy, médecin spécialiste en rééducation fonctionnelle au centre de thalassothérapie de Roscoff.

La prise en charge

Une cure thermale peut être prise en charge par l’Assurance maladie, la thalassothérapie non.Se baigner dans la mer ne suffit pas

Pour les soins thalasso, l’eau de mer est prélevée au grand large pour assurer sa pureté, et chauffée (entre 31 et 35 °C) afin d’optimiser la pénétration des sels minéraux et oligoéléments à travers la peau, par un effet de vasodilatation. Les massages et autres palper-rouler vont également préparer la peau à mieux laisser passer les minéraux. Ainsi, il faudrait rester plusieurs heures à tremper dans l’eau de mer pour obtenir le bénéfice de 12 minutes de bain chaud.

source