Nouveau scandale et corruption au Park Dounia d’Alger

Nouveau scandale et corruption au Park Dounia d’Alger

Le ministre de l’Aménagement du Territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelouahab Nouri, a affirmé, jeudi à Tipasa, qu’il y’ a eut une distribution « illégale » de quelque 65 ha sur un total de 1.059 ha, du Parc des grands vents (Dounia parc) d’Alger.

Le nouveau ministre du Tourisme a affirmé :
« Des lots de terrains ont été distribués dans un irrespect total de la législation en la matière et loin de toute transparence, en vue de l’implantation de projets imaginaires, représentés pour la plus part d’entre eux, par des fast-food »

Mr Nouri a affirmé que la distribution des lots s’est faite en l’absence de plans d’aménagement territoriaux. Il a ainsi résilié 96 projets, dont une quarantaine de fast-food :  « Il impossible d’insuffler le développement du secteur touristique, par l’encouragement de la culture du fast-food, et du déni de la loi »

Mr Nouri a affirmé par ailleurs :
« Le foncier touristique est un sujet sensible qu’il faut traiter avec toute l’attention nécessaire, et dans le respect des Plans d’aménagement territoriaux pour éviter l’anarchie »

Saluons le courage de ce nouveau ministre en espérant qu’il fera enquête et que les citoyens algériens sauront la vérité !

Ce dossier touche directement 4 ministres précédents du gouvernement qui devraient s’expliquer sur cette affaire concernant ce projet, son retard, et surtout ces autorisations données : Qui les a donné et sur quelle base légale et de transparence les a t-il donné !

  • Cherif Rahmani
  • Amar Ben Younes
  • Dalila Boudjema
  • Ghoul Omar

Le parc Dounia devaient être constitué de 16.658 arbres et arbrisseaux, 12.034 espèces animales, 4.460 m2 d’espaces gazonnés, et un lac naturel de 10.000 m3. Il a necessité l’expropriation de près de 1000 ha appartenant à 800 propriétaires qui ont été tous indemnisés aujourd’hui par l’Etat. Mais, pourquoi exproprier les uns pour donner aux autres ???

Peu de gens savent que ce Park est ouvert mais c’est surtout les habitants riverains de Dély Brahim, El Achour, Draria, Chéraga, Baba Ahcène et Ouled Fayet, et ses environs qui y viennent.

Finalement la question de transparence qui tue ?

La partie immobilier du Parc Dounia qui s’étend sur 1.700 ha a été donné au Groupe Emirati Eemar. La question du choix de ce groupe se pose : Que va faire ce groupe ? Gestion du projet, architecture, construction ? Va t-il ramener de la main d’œuvre des arabes du golfe (???), des chinois, des pakistanais, des algériens ?

Est-ce que nos architectes et nos groupes de construction sont à ce point plus faibles que les Emirat arabes qui on le sait vont ensuite redonner ce projet aux compagnies internationales ? Ce qu’ils font dans leur propres pays !

Pourquoi ne pas donner la priorité et la préférence nationale aux groupes de construction algériens qui pourront ainsi recruter les milliers de nos universitaires sortants en chômage : architectes, génie civils, constructions …?

Pourquoi ne pas donner la priorité et la préférence nationale aux techniciens sortant des formations professionnelles toujours au chômage : plombiers, maçons, plâtriers, … ?

Pourquoi ne pas donner la priorité et la préférence nationale aux agronomes universitaires et sortant des écoles d’agronomie toujours au chômage; les paysagistes, les fleuristes, les animaliers … ?

Voyons le virtuel qui a été vendu comme maquette ;

Voyons son inauguration à grandes pompes …

Algerie Network

 

You must be logged in to post a comment Login