Les nouveaux intellos médiatiques obsédés du voile: Zaoui – Daoud – Sansal

0
323

À force de parler du voile rien que du voile avec tous ces articles dérivés sur la liberté sexuelle des algériennes et le fanatisme asexués des algériens, tout le temps et avec une obsession compulsive, on arrive à une nausée pendant que des algorithmes génétiques et des réseaux de neurones font du Deep et du Maching Learning avec de l’intelligence artificielle.

Il suffirait donc que la femme enlève le voile, pour eux, leur montre son nombril et ses fesses moulés, pour que ses neurones aillent enfin bouillir d’intelligence et résoudre la conjecture de Riemann.

La femme, c’est plus qu’une paire de fesses à exhiber pour votre libido. C’est un être humain avec des milliards de neurones capable de penser par elle-même ce qui est bien pour elle. Son éducation est dans les universités et les librairies et non pas les magazines de célébrités qui font le commerce de l’inculte.

70% des universitaires algériens sont des femmes qui font plus que le langage francophile du savoir-parler. Elles parlent le vrai langage de la modernité : du C, du Java, du C++, de l’Objective-C, du C#, du JavaScript, du PHP et du Python! C’est leur éducation et non pas leur voile qui les a libérés.

Comment ces pervers intellos qui ont fait juste la Grammaire se donnent le droit de jouer aux imams laïques ou à Socrate? Qu’ils nous démontrent la corrélation statistique entre un voile et un neurone si jamais ils savent ce qu’est une corrélation statistique en sociologie analytique ou un neurone en science cognitive.

Pourquoi ces chevaliers de la liberté veulent penser à la place des femmes ??? Celle qui veut le voile, qu’elle le mette et celle qui veut montrer son nombril qu’elle le fasse.

Que chacun fait ce qu’il veut et s’occupe de sa propre vie déjà bien foutue pour nous rajouter ces niaiseries avec cette langue scientiste du savoir-dire sans aucun savoir-faire moderne! Ils reprennent ainsi la voie de leur maitre francophile (Gluxmann, Zemmour, Bhl, ..) et la haine planétaire contre le voile et l’islam assimilé à de l’obscurantisme et de la dictature. Ils disent combattre contre l’islamisme l’obscurantiste au nom de la modernité et de la liberté !

L’Algérie n’est pas l’Arabie saoudite et le wahhabisme n’est pas notre islam. La modernité est dans le neurone et non pas dans le voile. La liberté est dans le laisser-penser des autres et non pas dans ces nouveaux prêches laïques du halal-haram. L’Art est dans l’esthétique et non pas la morale d’un obsédé. La laideur d’un voile (selon vous) ne rendra pas votre bikini plus sensuel et la crétinerie des imams ne vous  rend pas plus intelligents. L’intelligence est dans le savoir-faire algorithmique, les applications Google et les équations quantiques et cosmologiques.

La perversion est lorsqu’on rentre dans le corps et la liberté de penser de l’autre femme qui ELLE possède SON corps, SA tête et SON ESPRIT. De quel droit la stigmatisons-nous ? Quel droit divin avons-nous sur elle, au nom de quelle liberté de soi enlève-t-on la liberté de l’autre vous qui combattez dites-vous pour la liberté de la femme ?

La liberté est de laisser le choix personnel et non pas d’imposer un choix. De quelle conception perverse de liberté s’agit-il donc. On fait exactement ce qu’on reproche à l’autre de faire. On a affaire ici à deux camps éradicateur et islamiste; Deux visages de la même intolérance qui ne survivent que l’un de l’autre. On doit combattre ces éradicateurs avec la même force que les islamistes.

Ces intellos du voile expriment ainsi leurs propres frustrations, fantasmes, et obsessions freudiennes. Leurs platitudes donnent la nausée, car la recette médiatique marche bien: le public excité voyeur raffole. Voilà comment notre jeunesse ne peut survivre la Silicon Valley car divertis par des Muppet shows qui ne font même pas rire.

Please, y a t-il une île déserte pour s’exiler ?

Jamouli