L’Algérie s’arme et elle a raison de le faire dans un contexte global prédateur avec des défis externes et internes. La question est juste COMMENT le faire ? Ici deux options :

1- continuer à acheter des armements est un suicide car il est coûteux et n’a pas permis l’objectif final de toute nation en terme de Sécurité : l’indépendance sécuritaire. On peut le voir dans l’exemple stupide des monarchies du Moyen Orient qui ont dépensé des billions des centaines de billions de $ en 50 ans et en restant toujours tributaires de leurs protecteurs. La main qui te protège est la main qui te tien !

2- commencer une construction d’une vraie industrie militaire 100% algérienne comme l’exemple de l’Iran qui a pu en une génération devenir une puissance par ses propres ressources internes ! Une puissance qui se fait craindre et donc « respecter » par ses propres ennemis !

Ceci est un autre débat, mais ici on donne les chiffres de l’état actuel de notre sécurité !

Les chiffres suivants de la violence en Algérie sont donnés par le Global Peace Index et établis par l’université de Sherbrook (Québec) dont nous reprenons les faits saillants

Classé 1-5 (bas-haut) selon niveau d’importation ou d’achat d’armes à l’extérieur. Initialement les données proviennent de SIPRI (Arms Transfers Project Database).

Niveau d’accès aux armes légères et de petit calibre ; Croissance de 0% en 3 ans

Pour l’ensemble de la période 2009-2012, on enregistre une moyenne annuelle de 3. C’est en 2012 qu’on enregistre le plus haut niveau (3) et c’est en 2012 qu’on enregistre le plus bas niveau (3).

Niveau d’importation des armes conventionnelles pour 100 000 habitants ; Croissance de 50% en 3 ans

Pour l’ensemble de la période 2009-2012, on enregistre une moyenne annuelle de 1,4. C’est en 2012 qu’on enregistre le plus haut niveau (1,5) et c’est en 2009 qu’on enregistre le plus bas niveau (1).

Niveau d’instabilité politique ; Croissance de 24% en 3 ans

Pour l’ensemble de la période 2009-2012, on enregistre une moyenne annuelle de 3,3. C’est en 2011 qu’on enregistre le plus haut niveau (4) et c’est en 2009 qu’on enregistre le plus bas niveau (2,6). Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 24%.

Niveau de probabilité de manifestations violentes ; Croissance de 60% en 3 ans

Pour l’ensemble de la période 2009-2012, on enregistre une moyenne annuelle de 3,5. C’est en 2011 qu’on enregistre le plus haut niveau (4,5) et c’est en 2009 qu’on enregistre le plus bas niveau (2,5). Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 60%.

Niveau de capacité et de sophistication militaire ; Croissance de 0% en 3 ans

Pour l’ensemble de la période 2009-2012, on enregistre une moyenne annuelle de 3. C’est en 2012 qu’on enregistre le plus haut niveau (3) et c’est en 2012 qu’on enregistre le plus bas niveau (3). Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 0%.

Niveau de paix extérieure ; Croissance de 8% en 3 ans

Pour l’ensemble de la période 2009-2012, on enregistre une moyenne annuelle de 1,6. C’est en 2011 qu’on enregistre le plus haut niveau (1,8) et c’est en 2009 qu’on enregistre le plus bas niveau (1,5). Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 8%.

Niveau de terreur politique ; Chute de 14% en 3 ans

Pour l’ensemble de la période 2009-2012, on enregistre une moyenne annuelle de 3. C’est en 2009 qu’on enregistre le plus haut niveau (3,5) et c’est en 2011 qu’on enregistre le plus bas niveau (2,5). Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 14%.

Niveau des actes terroristes : Chute de 14% en 3 ans

Pour l’ensemble de la période 2009-2012, on enregistre une moyenne annuelle de 3,6. C’est en 2011 qu’on enregistre le plus haut niveau (4) et c’est en 2012 qu’on enregistre le plus bas niveau (3). Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 14%

Niveau des dépenses militaires en pourcentage du PIB ; Croissance de 20% en 3 ans

Pour l’ensemble de la période 2009-2012, on enregistre une moyenne annuelle de 1,7. C’est en 2011 qu’on enregistre le plus haut niveau (2) et c’est en 2010 qu’on enregistre le plus bas niveau (1,5). Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 20%.

Niveau du nombre total d’armes lourdes pour 100 000 habitants: Croissance de 50% en 3 ans

Pour l’ensemble de la période 2009-2012, on enregistre une moyenne annuelle de 1,4. C’est en 2012 qu’on enregistre le plus haut niveau (1,5) et c’est en 2009 qu’on enregistre le plus bas niveau (1). Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 50%.

Niveau global de paix : Croissance de 2% en 3 ans

Pour l’ensemble de la période 2009-2012, on enregistre une moyenne annuelle de 2,3. C’est en 2011 qu’on enregistre le plus haut niveau (2,4) et c’est en 2009 qu’on enregistre le plus bas niveau (2,2). Le changement enregistré entre la première et la dernière année est de 2%.

Algerie Network