Ammar Koroghli

Islam, langue arabe et science

Islam, langue arabe et science

par Ammar Koroghli A l’origine, le désert en Arabie préislamique. Un immense désert d’où surgit le peuple arabe sur la scène de l’Histoire qui « se répandra dans un monde étourdi par la violence du choc à la vitesse d’un ouragan » (Kalisky, « L’Islam »). La langue arable, vécue comme un patrimoine commun, libérait […]

Les hydrocarbures, talon d’Achille de l’économie algérienne : 3. Austérité et prédation

Les hydrocarbures, talon d’Achille de l’économie algérienne : 3. Austérité et prédation

Par Ammar Koroghli En tout état de cause, face à l’austérité frappant de plein fouet la société algérienne, une partie de la solution au redémarrage sérieux de l’économie ne consisterait-elle pas d’abord à tenter de mobiliser l’épargne interne et la drainer vers des activités utiles à la collectivité nationale ? Certes, cette tentative n’est pas […]

Les hydrocarbures, talon d’Achille de l’économie algérienne : 2. « Après-pétrole » et affairisme d’Etat

Les hydrocarbures, talon d’Achille de l’économie algérienne : 2. « Après-pétrole » et affairisme d’Etat

Par Ammar Koroghli La situation économique algérienne ne pouvait ainsi que soulever de vives inquiétudes, surtout lorsqu’on ne cessait de constater que la rente pétrolière demeurait la pierre d’angle de la survie du pays et ce, malgré la remise en question du plan Valhyd (suspension des projets d’usines de liquéfaction GL3Z à Arzew, GL2K à […]

Les hydrocarbures, talon d’Achille de l’économie algérienne : 1. Du « socialisme spécifique » au capitalisme d’Etat

Les hydrocarbures, talon d’Achille de l’économie algérienne : 1. Du « socialisme spécifique » au capitalisme d’Etat

Par Ammar Koroghli Un spectre hante de nouveau l’Algérie politique au pouvoir, la chute du prix du baril de pétrole comme gage de paix sociale et garant du système en place. Ici, une autre approche des idées politiques et des faits économiques de l’Algérie depuis l’indépendance pour mieux apprécier les risques sérieux d’austérité qui nous […]

Langues, Algérianité et Algérianophonie

Langues, Algérianité et Algérianophonie

Par Ammar KOROGHLI * De nouveau, le microcosme politique algérien semble faire une fixation sur la (les) langues à travers la problématique de l’école algérienne qui n’en finit pas de s’enliser dans une  crise multidimensionnelle, à l’instar de celle qui secoue le pays depuis de nombreuses années déjà. Quelle(s) langue(s) pour les Algériens ?  Quelle identité […]

Emigrés/Immigrés : LES MAL-AIMES

Emigrés/Immigrés : LES MAL-AIMES

1 ère partie Par Ammar Koroghli * L’actualité reproduit constamment la question de l’émigration-immigration. A gare du Nord (Paris), le pronostic vital d’un jeune de 16 ans (de nationalité égyptienne, semble t-il) est sérieusement engagé ayant été électrocuté après être monté sur le toit d’un train Eurostar à destination du Royaume Uni. Un autre candidat […]

Algérie-France Questions de souveraintés ?

Algérie-France  Questions de souveraintés ?

Par Ammar KOROGHLI*             Les relations franco-algériennes, au-delà de leur aspect purement commercial, se révèlent plutôt chaotiques et peu sereines. Peut-il en être autrement au regard du contentieux historique ? Après avoir reconnu le 8 mai 1945 comme une « une tragédie inexcusable » et le 17 octobre 1961 comme une « répression sanglante », comment cicatriser les plaies […]

La Constitution Algérienne ; Loi Fondamentale ou fait du Prince ?

La Constitution Algérienne ; Loi Fondamentale ou fait du Prince ?

Par Ammar KOROGHLI * De nouveau, il semblerait qu’il soit question de révision de la Constitution. Si tel est le cas, force est de s’interroger sur les réformes urgentes à mettre sérieusement en place afin de débarrasser la vie politique et constitutionnelle de notre pays de ses scories insidieusement reconduites depuis l’indépendance par les diverses […]

Democraty NOW !

Democraty NOW !

Par Ammar KOROGHLI * Face au réveil des peuples du Maghreb et du Machrèq, les tenants du pouvoir annoncent unilatéralement des réformes ; dans le cas de l’Algérie, elles seraient de nature « législative et constitutionnelle ». Pour l’essentiel, il s’agirait de revoir les lois sur les partis et l’information  avant de revoir la constitution. […]