Hadj Abdenour

Boumédiene et Amirouche : l’énigme !

Boumédiene et Amirouche : l’énigme !

Le colonel Amirouche : la Bleuite ? Parlons-en On ne peut parler d’Amirouche en occultant volontairement ou involontairement le « complot des bleus » ou la bleuite. Mais de là à assimiler purement et simplement cet homme dont la valeur est reconnue inconstatablement tant au plan de l’art de la guérilla que du comportement humain, […]

Algérie : ni Pouvoir ni Opposition.

Algérie : ni Pouvoir ni Opposition.

Le peuple n’est ni ce pouvoir arrogant, injuste et provocateur. Ni cette pseudo opposition faite de frustrés du pouvoir, encore moins de ces pseudo partis politiques nés sur le sillage du pouvoir , sous forme d’excréments ou de larves de bestioles nombreuses à se nourrir du sang du peuple. Le peuple n’est pas ces faux […]

Le Pouvoir Algérien : Un Spectre Nébuleux

Le Pouvoir Algérien : Un Spectre Nébuleux

En Algérie, le système politique est atypique… la preuve pour détruire le système instauré par la terreur par Boumédiene, il n’aurait pas été suffisant d’écarter par n’importe quelle voie le Zaim. le système a survécu à son architecte qu’il ait régné en maitre absolu et durant une assez longue période.il faut donc analyser le système […]

Iferhounene : la place de la Révolution dans la poésie kabyle.

Iferhounene : la place de la Révolution dans la poésie kabyle.

Chapitre 12 : Témoignages sur la guerre d’Algérie en Kabylie EL QAOULIOU YAVDHA AFALLIF ALLAH YA LATIF AVRIDHA QWANE LES RALLIE OUAHMAGH DHACHOU YEZDEKSEN ELDJAYER AAZIZEN MIGOUDJANE ALLI GOUMMIERS ELDJAZAIR OURKOUNTAHWADJ KOUNOUI ALAKHMADJ THALLA THARRAOU THIK ANVI NAK OULIOU YOUGUI ADHISVAR IFRANSA AYIDAHDHAR AYEDASSAOUEL A LI RALLIERS (les ralliés)   LMOURAD DHLISTIQLAL AMASSA ANAMZAR ADIFRAZ […]

Notre part de Bouteflika

Notre part de Bouteflika

A défaut d’obtenir notre part des richesses, des droits de notre pays, nous réclamons notre part de Bouteflika. A ceux qui sont bien servis malgré leur médiocrité, nous leur disons que vous êtres hors la loi. Vous avez pris en otage non seulement un président, mais avec lui toutes les institutions du pays. Vous vous […]