Nourredine Belmouhoub

NOVEMBRE TRAHI

Quand l'Emblème national devient un objet de Pub... Par : Nourredine BELMOHOUB * C’est a vous, Moudjahidines authentiques et à vous enfants de Chouhada que je m’adresse ici, et non pas aux déserteurs de l’armée française, ou...

A QUAND UN BILAN DE CONSCIENCE ?

Par Nourredine BELMOUHOUB * Face au déficit de gouvernance dont notre chère nation est victime, et aux prédations intérieures et extérieures qui l’anémient, le peuple ne peut, ni ne doit demeurer l’otage d’un système de...

LETTRE OUVERTE A CE QUI RESTE DU PRÉSIDENT DES ALGÉRIENS

Maudit soit l'homme qui se confie à la passion et qui détourne son cœur de l’Éternel !Il est comme un misérable dans le désert, et il ne voit point arriver le bonheur. C’est dans une situation,...

LETTRE OUVERTE AUX TRAITRES DE LA REPUBLIQUE

Par Nourredine BELMOUHOUB C'est à vous, députés et sénateurs qui aviez voté d'une seule voix des lois scélérates, présentées par la mafia en cols blancs, c'est à vous que ce message s'adresse. Je sais, vous...

Monsieur Holland, chez l’espèce humaine l’oppression est l’arme des prédateurs

Par : Nourredine BELMOUHOUB * La France telle que je la conçois, n'est pas celle dépeinte dans cette réflexion, et le peuple français n'a rien à voir dans l'histoire de la colonisation, sinon j'aurais été...

Alger capitale de la corruption et de l’injustice

Par : Nourredine BELMOUHOUB * Obnubilé par sa pensée unique et son pouvoir usurpé, le système en place tente de vendre un futur radieux où nous bénéficierions d’une croissance énergivore destructrice pour le plus grand bénéfice...

La Justice chez nous : Une utopie ?

La raison d'être de la justice, c'est surtout éviter qu’elle ne devienne une moquerie, ensuite de savoir que l’indépendance judiciaire n’est pas un droit qui appartient en propre à chaque juge, mais plutôt le...

MANIPULATIONS, MEDIAS ET POLITICANAILLERIE.

Par Nourredine BELMOUHOUB * Surexploités pendant des années, le filon des émotions de l'art oratoire a fini par se tarir, les mensonges ne payent plus et les promesses non tenues ne faisant plus commerce, il...

l’Algérie de toutes les déceptions

Quand l’Abattement n’est plus qu’un souvenir… Chaque jour, il s’asseyait après ses cours à une terrasse de café, souvent les mêmes. Il tardait un peu plus après sa mise à la retraite. Les yeux interloqués,...

Justice d’abord, le pardon c’est une autre question

Nourredine BELMOUHOUB *  « Face aux volontés de dédouaner les vrais coupables sans juger et sans questionner ses persistances, nous devons d’abord refuser pour nous-mêmes d’être esclaves de l’histoire qu’ils nous racontent. Sans justice pleine et...