Algérie, il est temps d’avoir enfin le courage pour une vraie réconciliation !

A lire

a

Algérie ; Une tragédie future programmée par la France- Afrique

La dernière prise d’otage en Algérie démontre que l’Algérie est maintenant clairement plus que jamais menacée par un plan de l’étranger. Le Mali est juste une porte d’entrée contre l’Algérie qui est la prochaine cible du programme de remodelage du monde arabe par le chaos constructif.

Il s’agit de déstabiliser l’Algérie par une révolte de son sud et ensuite mettre en marche sa machine médiatique infernale qui attend seulement le temps pour sortir son arsenal impressionnant de réseau sociaux.

Phases I Soft ; Les médias étrangers commencent déjà à sortir  leur venin contre la dictature militaire. On verra dans les prochaines jours pleines de révélations. Pour être crédible, ce plan de discrédit se fera aussi et surtout avec l’aide d’algériens opposants de l’étranger déjà recrutés et formés pour ces nouvelles guerres technologiques des temps modernes.

Phase II Hard : Des soldats mercenaires sont déjà formés par des recrutements à l’étranger. On va prendre nos jeunes en chômage et sans papiers et on va les recruter, leur donner des papiers et beaucoup d’Euros ! Le recrutement ne se fait plus par les états mais par des compagnies de sécurités qui sont sous partenariats avec les états.

L’Angleterre initiatrice de cette tactique avait déjà lancé sa campagne de recrutement dans les années 80 de soldats et d’espions d’infiltrations qui ont beaucoup servit surtout en Irak.

L’Arabie saoudite qui travaille beaucoup avec l’Angleterre, a aussi recrutés et formaté des milliers d’islamistes du Maghreb qui font déjà leur service en Syrie ; A ceux la, on va promettre des vierges au paradis !!

La France vient de faire ces jours ci des campagnes de recrutement dans la banlieue algérienne de  Paris !!! Des milliers de nos jeunes de 18 ans sans rien dans la cervelle, des harragas, immigrants illégaux vont être recrutés et formatés dans l’esprit de la légion d ‘honneur; il font le rêve européen ; les papiers et les Euros !

La France Afrique ne veut surtout pas lâcher le gâteau africain qui a fait sa prospérité pendant des siècles de croisades,  colonisations, dictatures alliées corrompus, et maintenant que la crise frappe le continent européen, le marché africain est plus que jamais indispensable à leur survie et non plus à leur prospérité !

La France-Afrique s’implique directement car elle est en train de perdre sa main mise sur le subsaharien qui regorge de ressources naturelles, du pétrole, du gaz, des métaux rares du diamant, de l’uranium …

La France est menacée par l’effondrement de ses dictatures corrompus qui assuraient ses intérêts. On se rappelle que le Mali a eut un reversement de régime par des militaires. C’est ce régime qui appelle la France à l’aide pour rétablir sa légitimité contre les islamistes !!! La question qui se pose ; et si c’est la France qui a assuré le coups d’état car un régime démocratique lui demandera des comptes.

La France est aussi et surtout menacé par l’introduction d’un autre redoutable prédateur ; la Chine qui a supplanté maintenant pacifiquement la France dans les relations économiques avec l’Afrique. La Chine est un partenaire qui n’a pas l’esprit impérialiste et dont les produits sont plus performants que ceux de la France !

Plus que jamais, il nous est demandé en tant qu’algériens de nous réconcilier pour éviter que la catastrophe qui nous est  programmée et qui ne s’infiltre que par les fissures entre nous-autres car c’est par ces interventions humanitaires que le MAL va rentrer.

On peut le voir dans la Libye et dans la Syrie. L’intervention se fait au nom de la liberté contre la dictature ! Ils détruisent un pays et ils partent ensuite en le laissent en partitions et en en ruines dans des guerres civiles interminables.

Algérie ; entre Dictature et Intégrisme, quel  est le moindre mal ?

L’Algérie vivait depuis son indépendance dans un régime non démocratique mais qui assurait une certaine justice sociale possible avec les ressources naturelles ; le logement, la santé, l’éducation et le plein emploi pour tous !

La dictature était justifiée pour éviter une explosion des tribalismes et des zaims de tous genres. Une nation qui nait est fragile et Boumedienne a put assurer cette stabilité et prospérité jusqu’à sa mort sans trop d’exaction et sans guerre civile. De la classe pauvre algérienne est née une moyenne éduquée et l’espoir était alors permis.

Après l’ère Boumedienne, Chadli a vu la nécessité d’ouverture. Comme la société civile n’était pas prête a cette démocratie, seul le Fils, mouvement islamiste, était organisé pour drainer les foules. Une masse immature qui penser voter pour la cité de dieu, une cité de justice et de prospérité. On avait pas l’expérience du jeu pervers du religieux dans le politique.

Nous avions tous été charmés par le discours de justice social du Fils et nous avions voté  pour lui. On a alors perdu une immense chance de rentrer dans la modernité démocratique ! Le Fis était alors un parti populiste,  immature et inapte pour rentrer dans la modernité avec des discours moyenâgeux d’un autre temps incapable de saisir la donnée internationale. Il nous faut comprendre plus le monde d’aujourd’hui pour survivre que le temps du prophète qui lui survivait à son environnement et son temps.

L’Algérie vit depuis les années 1990 entre deux feux ; la lèpre du terrorisme et le choléra de la dictature. L’un justifiant son combat et même la raison de son existence dans la sauvegarde de l’Algérie contre l’autre fléau.

 

Le temps de la réconciliation ; le temps des Braves !

La lumière n’est pas encore faite sur les 200.000 morts. Trop d’opacité et ici on ne peut se prononcer que si on a la vérité ; une justice publique. L’opacité crée des soupons . La question n’est plus qui tue qui mais qui a peur de la vérité de qui.

La Vérité quelque soit-elle est une bonne chose pour ne pas vivre dans un monde de mensonge. Il suffit juste de la confronter et d’assumer ses démons. Pour cela, tout le peuple algérien a besoin de beaucoup de courage et seulement ensuite de la miséricorde divine et du pardon entre nous pour envisager enfin le futur ensemble avec ses défis de développement et de survie de nos enfants ; Ceci est un pacte que nous avons tenu envers nos chouhadas qui sont morts certes pour l’indépendance mais aussi et surtout pour la liberté ; Après 132 ans de colonialisme et tant de tragédies, nous méritons enfin la Liberté !

Ma proposition est un VRAI conseil national de réconciliation comme cela s’est fait en Afrique du Sud et même au Maroc notre voisin. Tant que cette justice publique ne s’est pas faite, le régime algérien ne pourra jamais avoir la confiance totale de sa population. La réconciliation n’est pas de payer une amnésie comme l’a conçut le président Bouteflika ; On peut faire taire les langues mais jamais la pensée !

Si des exactions ont été commises, elles peuvent être justifiées par les raisons d’état . Il faut avoir le courge de le dire et de demander des excuses au peuple. Les familles de disparus veulent seulement la vérité. Ils ne peuvent pardonner sans vérité et sans demande d’excuse de la part de l’état. Les réparations sont la dernière chose. On ne peut acheter leur silence avec de l’argent, ils ne peuvent trahir leur enfants, frères et maris disparut sans savoir.

L’Algérie n’est pas le premier pays ou des guerres civiles se sont faites. On se rappelle les guerres civiles en Espagne mais il y’ eut réconciliation et l’Espagne est passée de la dictature à la démocratie royale avec le fulgurant développement qu’on a vu.

Nous avons aussi maintenant devant nous des guerres civiles atroces en Irak et en Syrie mais il n’y’ a point de salut sans vérité et sans réconciliation. Ils continueront à s’entretuer jusqu’à ce que la raison revienne !

Le peuple est maintenant prêt à pardonner et à comprendre car on a un seul pays ou nous vivons tous ! C’est le temps des braves car sans cette réconciliation, nos prédateurs vont s’infiltrer pour nous détruire pour un autre centenaire !

Mon opinion avec du recul est que c’est une bonne chose que le FILS n’ait pas gagné en voyant juste son support aux intégristes syriens.

Finalement , il est demandé au régime algérien de continuer la lutte sans pitié contre l’islamisme wahabi mais il lui est aussi demandé de libérer sa population de la dictature depuis 1962.

Il  est temps de laisser ce peuple enfin libre car cela nous a couté trop de perte d’énergie, de temps et de vie humaine ! Une vraie démocratie est le meilleur rempart contre le vrai fléau ; l’intégrisme wahabi qui est le vrai cancer des temps modernes.

Jamouli Ouzidane ; Algerie Network

Facebook Comments

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img

Articles Récents

Facebook Comments
Translate »