Pr Omar Aktouf ; un regret de n’avoir pas aidé l’Algérie

A lire

Entretien réalisé par Jamouli Ouzidane

Présentation de Mr Aktouf

Un grand merci de la part de Algerie Network pour avoir accepter de débattre avec nous sur des choses qui touchent a votre pensée économique.

Vous êtes d’abord un homme de réflexion et d’enseignement en économie; Professeur titulaire à HEC Montréal, Service de l’enseignement du management, membre fondateur du centre humanismes, gestion et mondialisation Vous êtes aussi consultant pour plusieurs grandes firmes canadiennes, dont Cascades et le regroupement fédéral Desjardins, ainsi que plusieurs grandes firmes dans d’autres pays (France, Algérie, Tunisie, Maroc, etc.). Vous avez enseigné dans plusieurs universités du Québec, ainsi qu’à HEC Montréal, où vous avez effectué la majeure partie de votre sa carrière en tant que Professeur depuis le début des années 80.

Vous êtes aussi un homme d’action et d’engagements politiques; plusieurs fois candidat pour l’Union des forces progressistes (UFP), le Nouveau Parti démocratique (NPD). Vous faites aussi avez aussi partie des personnages politiques ayant lancé le Manifeste pour un Québec solidaire.


Nous aurons donc deux aprties dans cette entrevue ; 1- répondre a des question de nos chroniqueurs 2- un débat sur votre pensée politique et ensuite économique

I. Questions des Chroniqueurs

Question de Monsieur Brahim Younessi :
1)    Vous êtes parmi les économistes notamment Joseph Stilghiz qui ont, d’une certaine manière, anticipé la crise que nous vivons aujourd’hui, et qui peut entraîner plusieurs Etats  à la faillite. Quelle est l’analyse que vous faites pour expliquer cette situation ?
2)    Vous êtes connu pour être, à juste titre, un pourfendeur du système néolibéral, fondée sur la dérégulation ou, autrement dit, sur la régulation par le marché lui-même qui a causé les crises économiques et  financières successives que nous supportons, quelles solutions préconisez-vous pour juguler cette crise ?
3)    La financiarisation de l’économie est indéniablement la source du désordre économique, les accords de Bretton Woods qui ont dessiné le système financier  international en 1944 toujours globalement en vigueur 67 ans après leur signature bien qu’ils soient pour une très large part responsables des dysfonctionnements économiques permanents et du  traitement inégal des États.  Cet état de fait imposé aux pays les moins développés et aux plus démunis pénalise les populations qui ont subi ou subissent les programmes d’ajustements structurels du FMI. Ces programmes ont eu pour effet la misère, la pauvreté et le chômage du fait de la libéralisation forcenée de l’économie, les privatisations ou les fermetures purement et simplement d’entreprises… Mon propos est de savoir si, dans l’état actuel de la mondialisation, l’on peut demeurer, sans conséquence, en dehors du système et de refuser l’intégration au marché mondial, autrement dit ne point solliciter son adhésion à l’OMC dont sait pertinemment qu’elle a été créée pour instaurer le libre-échangisme ?
4)    La spéculation financière qui a pris des proportions considérables a intoxiqué l’ensemble du système bancaire jusqu’à provoquer des faillites de certaines banques qui ont joué au casino, n’est-il pas, selon vous, plus protecteur pour les épargnants pour ne pas courir de risque, de séparer les banques d’affaires et les banques de dépôt, en rétablissant en quelque sorte le Glass Steagall act de 1933 qui a suivi la Grande dépression de 1929 ?
5)    Pour compléter la question précédente, le système bancaire islamique qui n’autorise pas la spéculation mais favorise la production et le travail n’est-il pas, à cet égard, plus vertueux et pourquoi ne pourrait-il pas se substituer au système actuel pour éviter toutes ces crises financières qui profitent, en définitive, à une catégorie sociale ? Qu’en pensez-vous ?
6)   le monde de la finance, notamment les agences de notation, n’a-t-il pas déjà pris le pouvoir et a dénué de tout son sens la démocratie ? Et comme nous le constatons avec la crise de l’endettement, les Etats ne sont plus souverains ; leur indépendance est hypothéqué parce qu’ils sont obligés de répondre aux injonctions de ces agences de notation. Nous sommes encore, de mon point de vue, dans l’économie mais sommes toujours dans les pays d’Occident dans des systèmes démocratiques ?
7)    Quels sont ou quels peuvent être les impacts de cette crise financière et des dettes souveraines sur, en particulier, les réserves de change algériennes qui s’élèvent à près de 200 milliards de dollars déposés notamment aux États-Unis dont on connaît l’ampleur de la crise et de l’endettement abyssal. Le discours des autorités algériennes est comme d’habitude rassurant à ce sujet mais certains experts en doute. Quelle est votre appréciation ?
8)    Plus globalement, les dirigeants algériens présentent une situation macro-économique satisfaisante que valident le Fonds monétaire international et la Banque mondiale alors que cette « bonne santé » économique n’a aucune répercussion sur la vie quotidienne des Algériens qui s’appauvrissent de plus en plus. Nous assistons à des contestations sociales permanentes dans tous les secteurs d’activité pour la revalorisation des salaires et l’augmentation du pouvoir d’achat qui ne suit pas les hausses des prix à la consommation. En janvier dernier, les Algériens se sont d’ailleurs, au même titre que les Tunisiens, rebellés après l’augmentation des prix du sucre et de l’huile que le pouvoir a vite fait d’annuler en les soutenant auprès des producteurs et des importateurs pour calmer ce front social. Comment jugez-vous cette situation ? Questions du Pr. Abdelouhab Mokhbi

1- Nous vivons de notre énergie fossile qui ne risque pas de nous rester sur les bras, et nous sommes un client qui paie rubis sur ongle, est-ce utile de s’encombrer de tous les inconvénients de la mondialisation et quels avantages hypothétiques que nous donnerait notre adhésion à l’OMC méritaient-ils tant de persévérance dans les négociations?

2- L’après-pétrole est pour demain, comment y faire face avec une industrie démantelée et une agriculture déglinguée où l’argent est distribué à ceux qui savent le prendre pour ne surtout pas l’investir dans l’agriculture? Avec l’OMC et le désarmement douanier qui en découle, il ne reste plus à l’Etat pour maintenir les équilibres macro-économiques que le taux de changes.. Est-bien raisonnable?

3- Comment un paysan ou même un agriculture céréalier avec une productivité moyenne qui n’a guère varié depuis 1962 pourra-t-il rivaliser avec Panzani dont les pâtes lui reviennent moins chères que l’équivalent blé national avant qu’il ne sorte de la parcelle. ? l’industrie laitière algérienne est formatée pour produire du lait reconstitué, chaque litre de lait cru du paysan du coin rajouté lui fait perdre de l’argent, est-ce cohérent ?

4- étant donné le montant de notre facture alimentaire, l’Algérie a-t-elle une industrie agro-alimentaire en rapport son statut de gros importateur de biens alimentaires? est-ce déraisonnable d’ambitionner de jouer un rôle prépondérant dans le marché de l’agro-alimentaire nord africain sinon africain?
II : le débat (2 Partie ; votre pensée politique et votre pense économique)

Partie A : Votre pensée politique 1- Biographie ; Pouvez-vous nous donner un petit résumé sur votre itinéraire; de l’Algérie au Québec, c’est toute une vie d’immigrant, d’Étude. d’enseignement et de recherche du savoir, et de sens dans sa vie …

Question : Cette journée de toute une vie dans la réflexion économique et l’action politique ; ou en êtes-vous dans votre état d’esprit aujourd’hui ! Votre testament spirituel !

2- Algérie ; Votre opinion politique et historique sur l’Algérie. 1400 ans dans un empire musulman, 132 ans de colonisation et de barbarie coloniale, 60 ans de dictature et d’aliénation mentale pour nous retrouver dans des systèmes

Question : Sommes-nous à l’aube d’une  nouvelle ère de chaos qui prélude une nouvelle mutation ou encore plus d’éclatements et de tragédies nous attendent …

3- Révoltes dans Monde Arabo-musulman: les gens se demandent si on est devant des révolutions, des révoltes ou de manipulation … Un pays artificiel comme le Qatar qui menace un pays millénaire comme la Syrie ..sommes nous dans une tragédie ou une comédie … ce monde arabe croule dans le nationalisme,  le tribalisme ..depuis sa division par les empires coloniaux …

question : est-ce que l’avenir de ce monde est dans la création d’un espace arabo-musulman devant les ensembles géostratégique Amérique-Europe-Chine – Inde … pour assurer sa pérennité, sécurité, son marché …après tout ces pays ont la langue, l’histoire et la religion comme un ciment millénaire …

4- Conflit Palestinien- israélien : est ce que cet état injuste peut subsister dans le futur au détriment des palestiniens et de la Palestine millénaire… Question : est-ce qu’Israël a les ressources écologique,  historique et militaire pour construire un empire millénaire dans ce monde musulman ou la PALESTINE EST SA TERRE MILLÉNAIRE SACRÉE

5- Indignation et démocratie dans le Monde Occidental : que pensez-vous des mouvements d’indignations actuelle et surtout ceux à New York contre Wall Street ; L’économique aussi bien que le politique (démocratie libérale) qui ont fait la goire de l’occident depuis 2 siècle au moins sont remis en cause pour la première fois au niveau global. la démocratie n’est plus représentatif de la population (Rousseau, % de votant, lobby, 2 parties..)

Question : quel avenir pour le système démocratique qui a fait l’occident depuis surtout la révolution industrielle anglaise plus que al révolution française. Partie b : Votre pensée économique

6- Crise chroniques du capital et le Chaos ; dépression de années 30, l’économie de guerre des années 40, l’inflation des années 50, les couts énergétique des années 70, le chômage des années 80 jusqu’a la crise des Banques et de Wall Street … et l’Europe avec la Grèce et l’Italie et demain l’Espagne et pourquoi pas la France …

Question : pourra t-on encore et toujours assurer encore des besoins infinis avec des ressources finies et non renouvelables devant une population plus croissante que jamais. Je pensais aux besoin des chinois et indiens qui veulent le modèle de consommation américaine.   Pourra t-on sortir de ces crises systémique et chroniques cette fois ci ou est-ce qu’on est arrivé maintenant a la lisière du chaos ; lieu ultime de bifurcation entre mutation ou extinction.

7- Complexité : comment résoudre l’équation économique qui est pour moi d’une complexité sidérante entre une multitude de facteurs incertains; la production, la consommation, le marché et les couts,  la distribution du revenu, l’emploi et l’inflation, le libéralisme et le protectionnisme, la productivité et la croissance, le gouvernement et le citoyen, la propriété privée et publique,  les dettes et les déficits, l’énergie, les couts et la compétitive,  les fins et les moyens, le marché interne et externe, le revenu national et la politique fiscale, la monnaie et la banque, …

Question : comment comprendre, prédire et contrôler le comportement aléatoire d’un acteur économique Humain et son interaction dans le marché avec de millions d’autres d’acteurs non prédictifs … toutes les science sont a contribution ; psychologie, sociologie, behaviourisme …   Quels sont les choix économiques a faire devant cette complexité et avons nous vraiment le choix avec d’autres alternatives …  Y’a t-il aussi un pilote dans l’avion … Question : Votre thèse ou État de l’art de la situation actuelle de l’économie mondiale et ou nous dirigeons nous

8-  Science de la complexité : C’est clair que nous semblons nous diriger vers le chaos économique et politique, Question : que pensez-vous des théories de complexité et chaos (de la santé Fé Institute) appliquées en premier lieu en sciences exactes et maintenant en sciences sociales; appliquées faussement pour faire du chaos dans le moyen orient par les néo-conservateurs et maintenant en économie. dans ces théories, on parle d’auto-organisation systémique … des systèmes en réseaux de neurones sans direction, sans institutions, sans contrôle sans instructions … laissées à elle mêmes … qui s’auto-organisent naturellement comme dans la nature ! 9- Nature économique humaine de compétition : Friedrich Lange disait : « Nous devons nous accommoder de l’inégalité des individus, des races et des peuples. L’auteur du monde les a ainsi créés »

On vous reproche d’avoir une lecture éthique, humaniste et écologique durable de l’économie alors que l’économie est encore du domaine du politique et la politique occidentale est dans une lecture de rapport concurrentiel de force venant de l’héritage de Machiavel depuis 4 siècles …

Finalement, vous reprochez a l’économie moderne son fondement même ; la compétition pour la survie ; la nature et son évolution sont fondées sur la compétition … Nous ne faisons pas les lois de la nature mais nous les subissons … On sait comment les idées ou idéologies d’égalité de gauche ont toute disparues avec des tragédies mêmes.

Question : En voulant rendre les hommes égaux, on est contre leur nature … la compétition a prouvé une grande opulence… c’est peut-être seulement ses excès qu’il faudrait peut être juste réguler ! Ne pensez-vous pas que vous avez une attitude d’extrême gauche en refusant une économie mondiale qui gouverne déjà le monde depuis deux siècles alors que les autres alternative proposées sont purement théoriques et jamais expérimentés … ne pensez-vous pas que cette lecture éthique est vouée à l’échec car non naturelle et que l’histoire donne raison à une lecture darwinienne de l’économie politique !

9- Vos Propositions de solution : Vous dénoncez le système, c’est bon mais qui assumera la chute et ensuite la reconstruction économiques et sur quelles fondations puisque les théories alternatives n’ont jamais été expérimentées a une grande échelle macro-économique. Qu’est-ce qu’on a comme alternative ayant un large consensus (au moins académique) aujourd’hui !

Questions :  faudrait t-il une évolution, une rénovation ou une mutation complète qui passe par le chaos et la chute de l’économie mondiale avec ses conséquences sur les peuples ; des guerres civiles … Quelle sont vos propres propositions de sortie de crise et de renouvellement. Avez-vous ici  développé un nouveau paradigme économique.

Jamouli Ouzidane

Algerie Network

Voir les 5 vidéos ; On s’excuse des bruits au début … on essayera de remédier … Merci de votre patience

 

Facebook Comments

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Plus d'articles

- Advertisement -spot_img

Articles Récents

Facebook Comments
Translate »