Urbanisme algerie : l’architecture écologique s’invite à Oran

Must Read

Épuisement des ressources naturelles

L'épuisement des ressources du fait de la surconsommation humaine concerne la biodiversité, les ressources végétales (déforestation, prélèvement végétal), l'extinction...

Les Objectifs de développement durable

Adopté par consensus à l’assemblée générale des Nations unies en septembre 2015, ce nouveau programme d’action pour les trente...

Débat de l’observatoire citoyen algérien «Le consensus énergétique est ébranlé»

Pour Abdellatif Rebah, spécialiste de la question énergétique, l’absence de consensus est visible dans la «contestabilité» des décisions liées...

L’architecture écologique ou durable s’invite à Oran. Le jeune architecte français, Philippe Rizzotti, est attendu le 28 novembre en cours à El Bahia où il va donner une présentation sur la possibilité de réutiliser des structures existantes pour créer de nouveaux espaces de vie, a-t-on appris auprès des organisateurs.
Cette architecture «verte» est un mode de conception et de réalisation ayant pour préoccupation de concevoir une architecture respectueuse de l’environnement et de l’écologie. Il existe de multiples facettes de l’architecture écologique. Philippe Rizzotti s’intéresse surtout à la réutilisation de matériaux recyclés ou de seconde main et de bâtiments. Cette architecture autorise une réduction l’énergie grise (c’est-à-dire l’énergie utilisée pour produire les matériaux).
Souvent les architectes écologiques essayent de réhabiliter de vieux bâtiments afin qu’ils remplissent les besoins des nouveaux usages, et éviter ainsi de nouvelles constructions pas souvent nécessaires.
L’architecte français va exposer son expérience cumulée dans de nombreux projets réalisés en France au Brésil et en Italie. Il va ainsi présenter des projets de réutilisation des viaducs conçus par Luigi Nervi pour créer des villages verticaux (Italie) ou celui de transformation d’une tour de bureaux en équipements publics, ateliers et pépinière d’entreprise (Brésil) ou d’occuper temporairement des espaces libres des friches SNCF (Lyon).
«Tous ces projets ont en commun des choix de matériaux (standard et naturel) et des modes de  construction (préfabrication, construction légère) et de développement (incrémental). Ce mode opératoire respecte l’environnement tout en étant à priori économiquement et socialement efficace. Il s’agit de recycler terrain et bâtiment pour fournir de nouveaux espaces et densifier les villes contemporaines ».
Philippe Rizzotti, lauréat Holcim Bronze Awards 2011 Europe et AJAP 2012, avait créé en 2010 son agence. Après 6 ans d’expérimentation au sein du collectif Exyzt (2003-2009), il intègre le département sciences et technique de la construction de l’école d’architecture de Strasbourg où il développe un département architecture mobile & préfabrication. Pour ce jeune diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture de Paris- La Villette, l’architecte doit, à l’image de sa discipline, intégrer la complexité et les incertitudes contemporaines. Ses connaissances techniques et culturelles se nourrissent de rencontres et d’expériences.
source : l’echo d’oran

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Épuisement des ressources naturelles

L'épuisement des ressources du fait de la surconsommation humaine concerne la biodiversité, les ressources végétales (déforestation, prélèvement végétal), l'extinction...

Les Objectifs de développement durable

Adopté par consensus à l’assemblée générale des Nations unies en septembre 2015, ce nouveau programme d’action pour les trente prochaines années comprend 17 objectifs,...

Débat de l’observatoire citoyen algérien «Le consensus énergétique est ébranlé»

Pour Abdellatif Rebah, spécialiste de la question énergétique, l’absence de consensus est visible dans la «contestabilité» des décisions liées aux choix que l’on fait...

GAZ DE SCHISTE : LE HARA – KIRI DE L’ALGERIE.

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Madame Fatma Zohra Zerouati a, le 9 octobre courant, déclaré : «Si le gouvernement décide d’aller...

Ghazi Hidouci : Réflexions autour d’une dérive législative : La Fin de la loi de la Monnaie et du Crédit.

· A propos du projet de révision de la LMC. Lire (rarement) le discours économique et monétaire officiel, c’est se « re »souvenir combien...
- Advertisement -

More Articles Like This

- Advertisement -