Villes intelligentes : la promesse d’une vie meilleure ?

Must Read

Épuisement des ressources naturelles

L'épuisement des ressources du fait de la surconsommation humaine concerne la biodiversité, les ressources végétales (déforestation, prélèvement végétal), l'extinction...

Les Objectifs de développement durable

Adopté par consensus à l’assemblée générale des Nations unies en septembre 2015, ce nouveau programme d’action pour les trente...

Débat de l’observatoire citoyen algérien «Le consensus énergétique est ébranlé»

Pour Abdellatif Rebah, spécialiste de la question énergétique, l’absence de consensus est visible dans la «contestabilité» des décisions liées...

Les smartcities, ces villes connectées qui conjuguent nouvelles technologies et systèmes d’information de pointe pour améliorer la vie de ses habitants, sont de plus en plus nombreuses. De la Chine à la Californie, toutes rejoignent le mouvement pour répondre à des besoins d’optimisation de l’espace, de confort et de réduction des coûts. 
Que doit-on attendre de ces villes du futur ? E-administration, couverture WiFi totale, transports collectifs autonomes, l’ensemble du quotidien qui est affecté par ces nouvelles technologies. Les objets connectés y sont rois,les robots assistent les humains dans leurs tâches quotidiennes, tout y est mesurable, quantifiable et intelligent.
Villes intelligentes : la promesse d'une vie meilleure ?
Songdo, la ville 100% connectée 
S’il est coûteux et difficile d’adapter les infrastructures d’une ville existante, il est bien plus simple d’en construire une de toutes pièces. Il y a moins de dix ans, c’était un marais, aujourd’hui Songdo en Corée du Sud est le nouveau terrain de jeu de Cisco. La société a investit des millions de dollars pour construire la ville de demain. Un projet grandeur nature dans lequel vivent déjà 65 000 personnes.
Les habitants vivent dans des appartements connectés, ils sont incités à mesurer leur consommation d’eau et d’élétricité via des panneaux numériques disposés dans chaque immeuble. A travers leur télévision équipée d’une caméra haute définition et reliée à une connexion internet ultraperformante, ils peuvent consulter leur médecin ou prendre des cours de langues à distance. Depuis leur smartphone, ils contrôlent l’ensemble des objets connectés de leur environnement.
Villes intelligentes : la promesse d'une vie meilleure ?
Tout est pensé pour rendre la ville plus agréable. Elle affiche des objectifs environnementaux ambitieux avec ses 40% d’espaces verts et ses rues presque entièrement piétonnes. Plus besoin de voiture, l’ensemble des infrastructures se sont construites autour d’un « Central Park » de 41 hectares, à l’image de celui de New York, afin de pouvoir se rendre de son domicile à son lieu de travail en toute simplicité.
Cependant, la ville qui était prévu pour accueillir jusqu’à 250 000 personnes et attirer les multinationales du monde entier a des difficultés à atteindre ses objectifs. Le centre R&D de Veolia et le Global Green Fund de l’ONU se sentent bien seuls au milieu des grands bâtiments en verre et des rues désertes. Malgré tout, les promoteurs restent optimistes et misent sur une baisse des loyers et des incitations fiscales pour tripler la population et l’attractivité de la zone d’ici 2018.
Villes intelligentes : la promesse d'une vie meilleure ?
Mais comme pour tout système connecté, la question de la sécurité des données se pose. Là-bas comme ailleurs, les milliers de capteurs censés améliorer nos vies urbaines sont autant de moyens de surveillance. Le développement des smartgrids – ces réseaux intelligents qui permettent d’optimiser nos réseaux d’énergie – fournissent chaque jour des milliers de données sur nos habitudes. L’information est la nouvelle monnaie du XXIème siècle et les données récoltées par l’ensemble de nos appareils ont un pouvoir certain.
Alors, qu’espérer de la ville de demain ? Le marché de la ville intelligente devrait représenter plus de 1 500 milliards de dollars d’ici cinq ans. Les technologies existent et s’améliorent chaque jour, mais la problématique de la sécurité des données reste le principal frein à leur développement. Malgré tout, un cabinet de conseil australien estime que 26 villes intelligentes devraient s’imposer d’ici 2020, dont la moitié en Europe et en Amérique du Nord. Songdo, Paris, New-York, qui sera le Singapour de demain ?
Crédit photos : Songdo, Objets-connectés, Aruco.
source 

https://www.youtube.com/watch?v=LxdUeMYUZN8
https://www.youtube.com/watch?v=ARdsjwZkSJc

- Advertisement -
- Advertisement -

Latest News

Épuisement des ressources naturelles

L'épuisement des ressources du fait de la surconsommation humaine concerne la biodiversité, les ressources végétales (déforestation, prélèvement végétal), l'extinction...

Les Objectifs de développement durable

Adopté par consensus à l’assemblée générale des Nations unies en septembre 2015, ce nouveau programme d’action pour les trente prochaines années comprend 17 objectifs,...

Débat de l’observatoire citoyen algérien «Le consensus énergétique est ébranlé»

Pour Abdellatif Rebah, spécialiste de la question énergétique, l’absence de consensus est visible dans la «contestabilité» des décisions liées aux choix que l’on fait...

GAZ DE SCHISTE : LE HARA – KIRI DE L’ALGERIE.

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Madame Fatma Zohra Zerouati a, le 9 octobre courant, déclaré : «Si le gouvernement décide d’aller...

Ghazi Hidouci : Réflexions autour d’une dérive législative : La Fin de la loi de la Monnaie et du Crédit.

· A propos du projet de révision de la LMC. Lire (rarement) le discours économique et monétaire officiel, c’est se « re »souvenir combien...
- Advertisement -

More Articles Like This

- Advertisement -