On a inventé les accords d’Oslo en 1993 pour accorder aux Palestiniens un semblant d’État, une espèce de Bantoustan sous la stricte surveillance de l’occupant sioniste. La zone industrielle de Bethléem, lancée conjointement en 2009 par la France et Israël, deux alliés indéfectibles, avait pour objectif d’alléger les souffrances économiques des Palestiniens, et ainsi renvoyer aux calendes grecques la création d’un véritable État palestinien. C’est l’objet de ce roman.

acheter le livre

 



 


Le Printemps des Sayanim

DIEU NE REPASSE PAS À BETHLÉEM
Roman
Jacob COHEN

MOI, LATIFA S.
Jacob COHEN

L’ESPIONNE ET LE JOURNALISTE
Le Mossad mène le jeu
Jacob COHEN – Roman

LE PRINTEMPS DES SAYANIM
Récit
Jacob COHEN