A quoi sert le Bloc Québécois, les politiciens, les médias et la démocratie ?

Must Read

Le problème du Québec est le monopole du bloc et du parti québécois sur la nation québécoise (ses valeurs et son existence comme l’était avant le clergé dont ils ont juste repris le flambeau du pouvoir) : Il nous répètent : Votez pour nous ou pas de Québec !

Donc, ils sont le Québec ! et pourtant depuis les décennies où ils ont représenté le Québec à Ottawa, ils ont faillit à cette mission. Leur présence au parlement est insignifiante pour le peuple québécois mais uniquement pour eux. Ils ont bien un salaire qui les nourrit bien en faisant le commerce du nationalisme, du populisme et quelque fois même de la stigmatisation des anglophones et des musulmans (le voile devient le fond de commerce de toutes les élections depuis Pauline Marois qui a pourtant faillit mais ca a bien divertit le peuple des vrais problèmes économiques ) et ce fameux vote ethnique !

Alexa Conradi, dont le mandat à la Fédération des femmes du Québec vient de se terminer, se poser de sérieuses questions : «Le Bloc n’a rien appris du désastre de la Charte des valeurs. J’ai voté OUI au référendum de 1995. Aujourd’hui, sans une profonde remise en question du nationalisme par les leaders souverainistes, ça m’apparaît impossible de soutenir le projet indépendantiste.» L’acharnement récent du Bloc sur la question du niqab, en ce sens, serait simplement la goutte de trop.

Le problème du Bloc dépasse celui de la fonction des partis politiques, c’est plus profond ! C’est le manque d’alternative qui est fait la faille de la démocratie. Ce choix machiavélique entre 2 ou 3 faces de la même monnaie et l’impossibilité de créer un nouveau mouvement populaire sans l’appui des finances ou des pire des financières.

Le rêve d’Obama qu’il a vendu aux américains ne serais jamais réalisé sans l’appui des financières américaines et la réalité du terrain a démontré qu’Obama est pire que Bush. Le rêve d’une gauche pacifique est humaniste de Holland a été vendu aux français mais Holland a prouvé qu’il était pire que Sarkozy contre les immigrants et pour la guerre !

La démocratie occidentale tant vanté qui a fait la renaissance de l’occident ces deux derniers siècles est en crise de représentation du peuple car les lobbys financiers ont bouclé la boucle en achetant les politiciens et les médias pour cultiver le peuple dans des conflits confectionnés (immigration, racisme, islamophobie et guerre du moyen Orient)  pour oublier les injustices économiques des institutions financières (banques, assurances,…)

Guillaume de Rouville nous avertit : « Le choix démocratique est bel et bien un mythe au sein des sociétés occidentales. Les Occidentaux vivent dans des régimes oligarchiques et ploutocratiques qui organisent et orientent le “choix” afin que celui-ci ne contrarie jamais les intérêts du petit clan qui partage le pouvoir économique, financier, politique et culturel. »

On est dans un labyrinthe à tourner en remordre et se mordre la queue. la pensée commence par poser les bonnes questions : celle de la représentation démocratique et de la manipulation et abrutissement médiatique (divertir la galerie) : les deux sont au service des finances pour diriger le peuple ; les 1% qui continuent à prendre les 99% de nos richesses …

En attendant s’attendre à des divertissements de plus en plus succulents. Le peuple s’ennuie et les politiciens et les médias doivent délivrer la marchandise de l’abrutissement ; des réalités shows, des diabolisation des autres et des divinisation de soi !

Jamouli Ouzidane

 

 

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest News

«J’ai honte d’être juif»

André Nouschi André Nouschi Pour vous, c’est shabbat qui devait être un jour de paix mais qui est celui de...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img