LA MARSEILLAISE: Réaction au « témoignage » d’Aquila, une réfugiée algérienne en France.

Must Read

Madame « Marie Akila Defrance », ayant lu quelques-unes de vos publications et pris connaissance du contenu de votre livre (voir https://editionstatamis.com/…/07/26/pour-un-monde-sans-islam ) je suis au regret de vous dire qu’au terme d’une recherche qui a dû être longue et fastidieuse, vous êtes arrivée à une conclusion qui est aux antipodes de la vérité historique et géopolitique. Vous avez tout compris au sujet du terrorisme « islamique » sauf sa réalité que d’autres ont pourtant disséquée avec force arguments et preuves irréfutables.

Je vous invite à lire, à ce propos, le livre de Graham Fuller dont vous vous êtes inspirée du titre ( « A World without Islam » / Un monde sans Islam) pour dire exactement le contraire de ce qu’il affirme, lui qui est autrement mieux placé que vous pour parler de ce sujet (ancien agent de la CIA; connaissant parfaitement la politique de son pays et la réalité du Monde arabo-musulman; parlant une vingtaine de langues; exerçant actuellement comme professeur d’université au Canada etc.). Pour vous facilter la tâche, je vous ai trouvé une fiche de lecture de ce livre qui a fait date ( http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=4546&lg=fr ).

Pour rappel, dans la conclusion de ce livre que d’aucuns considèrent comme un mea culpa pour les actions et le passé plus que douteux de son auteur, celui-ci soutient que  » Un monde sans Islam verrait toujours la plupart des tenaces rivalités meurtrières dont les guerres et les malheurs dominent la scène géopolitique. Si ce n’était pas la religion, tous ces groupes auraient trouvé d’autres bannières sous lesquelles exprimer leur nationalisme et leur quête d’indépendance. Bien sûr, l’histoire n’aurait pas suivi exactement le même chemin. Mais au fond, le conflit entre l’Orient et l’Occident concerne toujours les grandes questions historiques et géopolitiques de l’histoire humaine : l’ethnicité, le nationalisme, l’ambition, l’avidité, les ressources, les chefs locaux, le terroir, le gain financier, le pouvoir, les interventions et la haine des outsiders, des envahisseurs et des impérialistes. Confronté à des questions intemporelles comme celles-ci, comment le pouvoir de la religion pourrait-il n’être pas invoqué ?Souvenons-nous aussi que pratiquement toutes les principales horreurs du 20e siècle vinrent presque exclusivement des régimes strictement laïques : Léopold II de Belgique au Congo, Hitler, Mussolini, Lénine et Staline, Mao et Pol Pot. C’étaient les Européens qui ont imposé leurs « guerres mondiales » par deux fois au reste du monde – deux conflits mondiaux dévastateurs sans aucun équivalent, même lointain, dans l’histoire islamique. Certains aujourd’hui pourraient souhaiter un « monde sans Islam » dans lequel ces problèmes seraient censés n’être jamais apparus. Mais, en vérité, les conflits, les rivalités et les crises d’un tel monde pourraient ne pas apparaître si différents que ça de ceux que nous connaissons aujourd’hui ».

Si après cela vous n’êtes pas convaincue, lisez cette autre analyse d’un chercheur algérien (qui n’a pas fui son pays…) sur les racines du terrorisme « islamique » ( http://algerienetwork.com/…/les-racines-occidentales-du-te…/ ).

Et si d’aventure tout cela n’est toujours pas suffisant pour vous faire prendre conscience de votre turpitude et que vous restez imperturbable dans votre conviction, alors l’on serait tout à fait en droit de conclure que votre seul objectif en écrivant sur ce sujet est l’extase que vous a procurée votre naturalisation « chèrement acquise », sentiment que vous avez décrit sur votre mur en disant:  » Lors de la cérémonie officielle de ma naturalisation (oui je suis devenue Française depuis Mars 2017 après 13 ans d’immenses sacrifices ayant voulu à tout prix respecter la loi Française, la cérémonie n’a eu lieu qu’il y a quelques jours) on a entonné tous ensemble avec le préfet et les maires… la Marseillaise. Outre la profonde émotion de me sentir officiellement accueillie par la France désormais ma nouvelle patrie, les paroles de l’hymne national Français raisonnèrent terriblement en moi et m’avaient littéralement déchirés le cœur, cela me parlait terriblement… ». Après quoi, un de vos « nouveaux concitoyens » vous a écrit :  » Bienvenue dans le pays des Gaulois » !!!

Souad Hayet

- Advertisement -spot_img
- Advertisement -spot_img

Latest News

«J’ai honte d’être juif»

André Nouschi André Nouschi Pour vous, c’est shabbat qui devait être un jour de paix mais qui est celui de...
- Advertisement -spot_img

More Articles Like This

- Advertisement -spot_img