HomeFranceDiasporaTribunal des droits...

Tribunal des droits de la personne: 2000$ d’amende pour avoir traitée une femme de «sale immigrante»

MONTRÉAL – Le Tribunal des droits de la personne ne badine pas avec les insultes gratuites. La juge Rosemarie Millar a condamné le 8 juin dernier une femme Noire à 2000 $ d’amende pour avoir humilié en public une femme d’origine égyptienne.

Les événements ont eu lieu le 17 septembre 2011 dans une boutique du Centre Laval lorsque Marjorie Desrosiers s’est présentée pour prendre possession d’un châle qui avait été mis de côté pour elle.

Une employée, Lydia Bacharian, a alors entrepris de trouver l’article, mais, éprouvant des difficultés, a demandé à la cliente de présenter sa facture en guise de preuve d’achat. Mme Desrosiers a refusé de retourner à sa voiture pour chercher la facture et a insisté pour qu’on lui remette le châle.

Incompétente et laide
Selon les témoignages entendus lors de l’audience du 5 février, la cliente s’est impatientée, a frappé sur le comptoir et a tenu des propos désobligeants à l’endroit de Mme Bacharian. Marjorie Desrosiers aurait dit à l’employée qu’elle n’était «pas gentille», qu’elle n’était «pas compétente» et qu’elle était «laide». La cliente aurait aussi traité la septuagénaire de «sale immigrante qui veut se faire passer pour une Canadienne».

Niant cette insulte à caractère raciste, Mme Desrosiers a plutôt expliqué au tribunal que c’est elle qui avait été insultée lorsque Mme Bacharian lui aurait dit «la négresse vient au magasin et voudrait qu’on lui remette la marchandise sans facture»; propos qu’a juré ne pas avoir tenus la principale intéressée.

Humiliation intentionnelle
Face à des versions contradictoires, le Tribunal des droits de la personne a finalement tranché en faveur de Mme Bacharian, dont le témoignage a été confirmé par deux collègues de travail.

Dans son jugement, la juge Millar affirme que «l’humiliation imposée à Mme Bacharian était sans aucun doute intentionnelle». «Trois ans et demi plus tard, Mme Desrosiers justifie son attitude et banalise encore les insultes tenues à l’égard de Mme Bacharian», a-t-elle ajouté.

Estimant que la défenderesse «a agi de façon intentionnelle et a voulu les conséquences de ses actes», le tribunal l’a condamnée à payer à la plaignante 1500 $ en dommages moraux et 500 $ en dommages punitifs.

source

spot_img

créer un site web responsive

contactez nous SiteWeDiali.

Continue reading

Agression contre Gaza : L’armée d’occupation subit de lourdes pertes (vidéo)

Tout porte à croire que l’offensive de grande envergure de l’armée d’occupation israélienne opérée dans la nuit de vendredi à samedi à tourné au vinaigre pour Netanyahu et ses criminels sanguinaires de « l’armée la plus (im)morale du monde. « L’armée...

Palestine ; The bloody sore on humanity’s conscience

Intro – where do we really live? Each society, each country has at least two foundational bases: an official ideology and a number of foundational myths (and these myths can be very close to the historical truth or not).  In...

liste des marques et produits soutenant la colonisation d’Israël

Le boycott afin de protester et de lutter efficacement contre la politique colonialiste et génocidaire d’un État. Si la communauté internationale du monde dit « libre » ne s’organise pas, nous, citoyens du monde, sommes en mesure de le faire ! Et même...

Chaomain

Un essai sur l'humain